Pelouse de foot : quand sa qualité influence le jeu

Le gazon d’un stade doit être conforme à diverses conditions techniques que sollicite la Fédération Française de Football (FFF). Ces points se rapportent aussi bien au remblayage, le drainage, que les fertilisants ainsi que la perméabilité ou encore la densité du gazon.

L’utilisation de la pelouse naturelle

Le niveau de l’herbe a un impact non négligeable sur la vélocité du jeu. Un gazon tendu au ras du sol facilite les mouvements des footballeurs. Les techniciens peuvent modeler l’intensité du jeu et l’endurance des joueurs par rapport à la hauteur de la pelouse. Le rebond du ballon dépend en général aussi de critère. Cependant, une pelouse à ras du sol est plus fragile et nécessite un entretien très rigoureux. Et lorsqu’on pense aux agressions que peut subir un terrain lors des matchs, l’installation d’un gazon très résistant n’est pas superflue. Le choix des variétés ne doit pas être pris à la légère. Il existe aussi des méthodes pour améliorer la qualité des plantes.

L’utilisation de gazon synthétique

Le gazon synthétique nécessite peu d’entretien. Utilisé aussi bien dans des contextes privés que public, il nécessite un brossage régulier pour retirer les déchets et les feuilles et, si nécessaire, pour le remplir de sable et/ou de caoutchouc. L’utilisation de la pelouse synthétique a pour but de mieux combattre les désagréments d’origines météorologiques et de diminuer les coûts de la maintenance. Afin de garder le gazon artificiel en bon état le plus longtemps possible, il est conseillé de le faire entretenir périodiquement par le fabricant ou l’installateur. En effet, l’inconfort et la frustration du joueur proviendront du mauvais état de ce type de terrain. La surface plus rude et glissante entrainera des rebonds et des directions de la balle irrégulière. La rapidité du jeu en sera ainsi lourdement affectée.

En bref

Dans les deux cas, un terrain de caractère médiocre participe à la fréquence des entorses et autres blessures. Les stades de football bien entretenu favorisent le bon jeu et la sécurité des joueurs. Les exigences techniques imposées par la fédération française de football pour la remise en état et la pose des pelouses naturelles et synthétiques contribuent donc à réduire les risques pour la santé et permettre une bonne dynamique du match pour le grand plaisir des joueurs et des spectateurs. Par exemple, si le stade de foot utilise du gazon synthétique, il doit imiter la couleur naturelle de la pelouse. Les normes concernent entre autres l’absorption des chocs, la déformation verticale, le rebond de ballon et la résistante en rotation.

Chaussures : les critères pour choisir les meilleures
Ballons : les ballons officiels et les ballons d’exception